Retraite loi madelin

POURQUOI SOUSCRIRE UN CONTRAT

RETRAITE MADELIN ?

 

Le contrat Madelin permet aux Travailleur Non Salarié (TNS) d’épargner en vue d’obtenir une rente viagère à la retraite.

Comment cela fonctionne ?

L’objectif d’un contrat de retraite Madelin, est de pouvoir se constituer une retraite complémentaire qui sera restituée sous forme de rente en parallèle des retraites obligatoires, tout en bénéficiant d’une déduction fiscale des primes versées.

L’effort d’épargne sera donc financé en partie par une économie d’impôt.

DÉDUCTION FISCALE DES VERSEMENTS

Le plafond de déduction fiscale Madelin pour un contrat de retraite est déterminé par :

  • un forfait de 10 % du PASS soit 3.922 € pour 2017, Quel que soit le revenu professionnel

ou

10 % du revenu professionnel limité à 8 PASS augmenté de 15 % du revenu compris entre 1 et 8 PASS (en 2017 39.228€).

La rente à la sortie sera elle, imposée comme une pension de retraite, et soumise aux prélèvements sociaux au taux de 7,1 %, plus 1 % de cotisation à l’assurance maladie.

Ce contrat a donc un sérieux attrait fiscal car à la retraite, les travailleurs indépendants, auront très certainement un taux d’imposition inférieur à celui en activité !

  • Des versements obligatoires

Le revers de la médaille ? Une fois ouvert, un contrat Madelin ne peut être fermé et doit être alimenté chaque année par des versements réguliers. Seule souplesse autorisée : le montant des cotisations peut varier d’une année sur l’autre dans une fourchette de 1 à 15.

Il  est possible en revanche de transférer un contrat d’une compagnie d’assurance à l’autre, si cela représente un avantage certain pour toi !

Hormis cas exceptionnels (liquidation judiciaire, invalidité, décès conjoint, surendettement…) , il faut être conscient que l’épargne sera bloquée jusqu’à la retraite, et sera versée sous forme de rente (un projet de loi est en cours pour une possibilité de déblocage partiel en capital comme le PERP).

ASTUCE  BUSINESS LIBRE

Lors de la retraite, le capital du contrat Madelin ne peut être récupéré que sous forme de rente viagère. Mais il y a une astuce que je te livre à toi, membre business libre :

L’idée consiste à transférer le contrat Madelin vers un PERP avant d’en demander la sortie en rente. (Attention à te faire accompagner pour vérifier le bien fondé de l’opération).

Cette solution permet d’envisager le déblocage de 20% (voir l’intégralité, cf onglet PERP du site) en capital à la retraite !!! GÉNIAL NON ?

MON AVIS SUR LE CONTRAT RETRAITE MADELIN

Il faut bien prendre conscience que c’est un produit « tunnel », donc à échéance long terme si tu es un jeune entrepreneur.
Chaque contrat Madelin ne se valent pas et attention aux contrats médiocres (frais importants, rendement faible, manque de souplesse, etc) !

L’avantage fiscal reste plus avantageux que sur un contrat PERP, pour les contribuables à fort revenus. L’idée de se financer SA retraite, en le déduisant comme une charge de l’entreprise, reste un atout considérable pour vous futurs rentiers !

Notion importante, c est intéressant d’investir dans un contrat Madelin, notamment si tu as des bénéfices en fin d’exercice. Au lieu de se verser en revenu et payer des impôts dessus, le verser sur un contrat Madelin permet de ne pas payer d’impôts sur cette somme.

N’hésite pas à me poser les questions nécessaires concernant ce contrat spécifique qu’est la retraite madelin.